Spéciale Economies d'énergie  

Au Sommaire de cette newsletter   :

> Jusqu'à 9500 € d'aides pour changer votre chauffage
> Le chauffage fuel, une énergie du passé ?
> Divisez vos factures de chauffage électrique par 4 ou 5 !
> Comparatif des prix des différentes énergies
> Du nouveau sur l'entretien des modes de chauffage





  Edito  


Dans notre dernier numéro, nous vous présentions les différents critères qui permettent de comparer les différents modèles de climatiseurs, SEER, SCOP, décibels.... Cette newsletter pour ceux qui sont intéressés et qui n'ont pas eu le temps de la lire est toujours disponible sur notre site web, page actualités, actu du 4 juin 2020.

Pour ce numéro, vous ne serez pas étonné que l'on parle plutôt chauffage, économies d'énergie et respect de l'environnement, un sujet d'actualité pour beaucoup d'entre nous et également pour nos gouvernants pour lutter contre le réchauffement climatique.

C'est d'ailleurs dans cet esprit que de nouvelles aides, depuis le 1er janvier 2020, ont été mises en place pour vous accompagner dans cet investissement respectueux. Contrairement, à l'idée reçue, à partir du moment où vous avez un gain en matière d'environnement par rapport à votre chauffage actuel, tout le monde, quels que soient vos revenus, a droit à une partie de ces aides. Je vous invite donc à lire attentivement l'article consacré à ce sujet ci-dessous.

Nous attirons néanmoins votre attention sur le fait que ces aides ne sont valables dans l'immédiat que jusqu'au 31 décembre de cette année et que de nouveaux dispositifs devraient être mis en place pour l'année prochaine dans le cadre de “France Relance” mais d'après les premières informations qui ont fuité, certainement avec des conditions de ressources.

Bien sûr, nous vous invitons à consulter l'article consacré au coût des différentes énergies pour chauffer votre maison ou appartement, il est riche d'enseignement !

Avec le réchauffement climatique, l'aspect nuisance environnemental est de plus en plus présent dans les intentions gouvernementales, c'est ce qui explique l'annonce d'arrêter la commercialisation des solutions de chauffage au fuel dès le 1er janvier 2022.

Enfin, je vous invite à lire l'article concernant les entretiens des modes de chauffage suite à la parution d'un décret cet été.

Nous espérons que vous prendrez plaisir à lire cette lettre d'information et sommes à votre écoute pour toutes remarques, questions ou suggestions.

Au plaisir d’échanger,


L'équipe de THERMO Conseils
L'écologie au service de vos économies




Jusqu'à 9500 € d'aides gouvernementales pour changer votre chauffage jusqu'au 31 décembre 2020

C’est le moment de changer son chauffage pour diminuer ses factures d’énergie de 2,3,4 voir 5 fois et utiliser une énergie plus respectueuse de l’environnement.

Pour vous accompagner dans cette démarche écologique, l’Etat a mis en place depuis le 1er janvier 2020 plusieurs aides (source : ecologie.gouv). Leur but est de réduire considérablement les chauffages avec des énergies polluantes (essentiellement à base d'énergie fossile) en incitant les ménages à remplacer leur chauffage (électrique, fuel, gaz…) par des systèmes plus respectueux de la planète comme c'est le cas pour les pompes à chaleur qui utilisent principalement des éléments naturels, l'air ou l'eau.

Pour avoir droit aux différentes aides, 3 conditions doivent être obligatoirement remplies quels que soient les dispositifs. Il faut impérativement être propriétaire d’une maison/appartement construit il y a plus de 2 ans, que ce dernier soit la résidence principale. Et dernière condition, les travaux doivent obligatoirement être réalisés par une entreprise RGE (Reconnue Garante de l’Environnement), comme c'est le cas de Thermo Conseils avec la certification RGE | QualiPAC.

La Prime Énergie ou Certificats d’économies d’énergie (CEE)
Cette aide s’adresse à tous les propriétaires, quels que soient leurs revenus. Son montant varie selon les gains environnemental et énergétique obtenus entre l’installation existante énergivore et la nouvelle solution économique et écologique. Rentre également en ligne de compte, la surface du bien, le nombre de personnes qui composent le foyer... Elle est valable pour le remplacement de votre chauffage (fuel, gaz propane, gaz naturel, électrique…) par une pompe à chaleur Air/Air ou Air/Eau. Vous pouvez obtenir jusqu’à 5 500 € de prime en optant pour le chauffage (avec ou sans production d'eau chaude sanitaire) par pompe à chaleur.

Les certificats d’économie d’énergie sont par la suite rachetés par les “obligés” que sont la grande distribution (Leclerc, Super U…) ou les distributeurs d’énergies (TOTAL, EDF…). Ils ont l’obligation de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et donc pour compenser la vente de carburant ou d'énergie fossile comme le fuel (non respectueux de l'environnement), ils doivent présenter des certificats d’économie d’énergie (CEE) ou Prime Energie tous les 3 ans sous peine d'être soumis à de fortes amendes. C’est pourquoi ils rachètent les Certificats d'Economies d'Energie aux particuliers.

Ces CEE ou la Prime Energie peuvent être reversés sur la carte de fidélité, comme c'est le cas de la grande distribution, ou sous forme de lettre-chèque, de virement bancaire...

Cette prime est cumulable avec d’autres aides, mais son montant précis ne pourra vous être donné uniquement une fois la comparaison entre votre chauffage actuel et le chauffage par pompe à chaleur calculée en fonction des critères exposés ci-dessus. C'est pourquoi, Thermo Conseils vous propose une étude gratuite et vous la fera obligatoirement figurer sur son devis.

L’Eco-Prêt à taux zéro ou Eco PTZ
Des travaux financés jusqu’à 30 000 € par votre banque sans condition de ressources. La durée d’emprunt maximale est de 15 ans. Ce sont les mêmes conditions que la Prime Énergie ou Certificat d’économies d’énergie. Il faut que la maison/appartement soit construit il y a plus de 2 ans, utilisé comme résidence principale et que les travaux soient effectués par une entreprise Reconnu Garant de l'environnement (RGE). L'Eco-Prêt à Taux Zéro, donc comme son nom l'indique, ne vous coute rien et est une bonne solution pour étaler le paiement de l'investissement de l'installation et rembourser les échéances avec les économies réalisées.
L'Eco-Prêt à Taux Zéro est cumulable avec toutes les autres aides, la Prime Energie ou Certificats d'Energie, le Crédit d'Impôt CITE, MaPrimeRénov'...

L’État propose deux autres aides en fonction du niveau de revenus, MaPrimeRénov' ou le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique).

Le Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique
Il est cumulable avec les autres aides, Prime Energie ou Certificats d'Economies d'Energie et le Prêt à Taux Zéro. Le CITE 2020 s'adresse seulement aux propriétaires réalisant des travaux d’économie d’énergie entre le 1er janvier et le 31 décembre 2020 pour leur habitation principale. Le logement doit avoir été achevé depuis plus de 2 ans à la date de début des travaux.

Le CITE 2020 est dorénavant réorienté vers les ménages aux revenus dits “intermédiaires”, dont les ressources sont comprises entre un plancher (revenus supérieurs à une valeur en fonction du nombre de personnes composant le ménage) et un plafond (revenus inférieurs à un plafond dépendant du quotient familial). Il est de 2 000 € et n'est valable que pour les pompes à chaleur Air/Eau (idéal pour changer un chauffage fuel ou gaz). Par contre, les pompes à chaleur Air/Air ou Chauffages Réversibles ne sont pas éligibles au CITE du fait de leur possibilité de climatisation considérée comme un équipement de confort.

Pour voir si vous y avez droit, rendez-vous sur la page “Les aides 2020” sur thermo-conseils.com.

A l'heure actuelle, le CITE est amené à disparaître au 31 décembre 2020, le dispositif qui doit le remplacer n'est pas encore connu !

MaPrimeRénov'
C'est le dernier principal dispositif d'aide pour changer son mode de chauffage actuel par une pompe à chaleur. Cette aide n'est pas cumulable avec le CITE mais l'est avec la Prime Energie ou Certificats d’économies d’énergie (CEE) et l'Eco-Prêt à taux zéro.

MaPrimeRénov' n'est valable comme le CITE que pour les pompes à chaleur Air/Eau (pour remplacer un chauffage au fuel ou au gaz) et est réservé aux ménages aux revenus dits “modestes” ou “très modestes”. Elle est versée par l'ANAH environ 3 semaines après la fin des travaux et son montant est de 3 000 ou 4 000 € pour une pompe à chaleur Air/Eau.

Pour voir si vous avez droit à MaPrimeRénov, rendez-vous sur la page “Les aides 2020” sur thermo-conseils.com régulièrement actualisée, vous y trouverez également les démarches à effectuer.

En cumulant toutes ces aides et en fonction de niveau de ressources, les différentes aides peuvent financer jusqu'à 90% du montant des travaux en particulier lors de remplacement d'une chaudière fuel ou gaz propane par une pompe à chaleur Air/Eau. En plus, à l'avenir, vos factures de chauffage seront divisées au minimum par 2 !




Le chauffage fuel, une énergie du passé ?

Les chauffages au fuel sont encore présents dans 3,5 millions de logements en France. Une énergie dit fossile, car dérivée du pétrole et dont le prix fluctue selon les cours du pétrole. En plus d’avoir une odeur désagréable, la chaudière au fuel est polluante du fait de ces rejets dans l'atmosphère et donc nuit à l’environnement.

L’état a déjà indiqué qu'il souhaite retirer ce type de chauffage pour les remplacer par des énergies renouvelables. À partir du 1er janvier 2022, il a déjà été annoncé qu'il ne sera plus possible d’installer de chaudières au fuel dans un logement et vous ne pourrez pas changer votre chaudière en fin de vie pour une nouvelle (source : actu.fr). L'incertitude demeure sur le remplacement de pièces défectueuses à cette date.

Le changement d’une chaudière au fuel pour un moyen de chauffage plus respectueux de l’environnement comme une pompe à chaleur Air/Eau par exemple, peut faire diviser minimum par deux votre facture annuelle !

En plus, actuellement et jusqu'au 31 décembre 2020, vous pouvez bénéficier jusqu'à 9 500 € d'aides pour financer le remplacement d'une chaudière au fuel. C'est le moment d'en profiter !





  Divisez vos factures de chauffage électrique par 4 ou 5 !


Le chauffage électrique est le mode de chauffage le plus cher en fonctionnement (cf article ci-dessous “comparatif des différentes énergies"). 1Kwh de chauffage au 1er janvier 2019 coute en moyenne 0,158 pour le chauffage électrique contre 0,046 pour une pompe à chaleur, le calcul est vite fait !

La pompe à chaleur Air/Air a aussi besoin d'un peu d’électricité mais elle produit quatre fois à cinq fois plus d’énergie qu'elle n'en consomme. Le principe est que l'air frais extérieur est compressé pour se transformer en air chaud ensuite diffusé à l'intérieur, par des splits (unités intérieures) ou des gaines, selon la température que vous souhaitez.

Autre avantage dans la période actuelle, il existe même certains modèles qui permettent d'éliminer avec le filtre Plasma Quadra Plus 99% des virus. Pour en savoir plus, consultez l'actualité du 21 juillet sur thermo-conseils.com.

Il existe un indicateur qui mesure la performance énergétique, c'est ce que l'on appelle le COP ou SCOP (efficacité chauffante saisonnière), un SCOP de 4,2 indique que vous produisez 4,2 kW de chauffage pour 1 kW d'électricité consommé (des exemples de comparatifs de différents modèles de chauffage réversible sont disponibles sur thermo-conseils.com) . Autre avantage par rapport au chauffage électrique, pour le même prix, la pompe à chaleur Air/Air ou Chauffage réversible va permettre de climatiser votre bien, un vrai plus quand on voit les derniers étés que nous venons de vivre.

Si vous ne souhaitez pas dans l'immédiat changer la totalité de votre chauffage électrique, vous pouvez mixer votre chauffage, conserver le chauffage électrique dans certaines zones et installer une pompe à chaleur Air/Air pour différentes pièces de vie, un étage, une véranda...

Sachez malgré tout, qu'il existe des modèles qui, avec une unité extérieure, vous permette de chauffer et climatiser et de produire l'eau chaude sanitaire, le tout avec seulement une unité extérieur.

Pour mémoire, L'Etat vous accompagne pour le changement d'un chauffage électrique par un chauffage réversible au travers de l'Eco-Prêt à taux zéro, la Prime Energie ou CEE, (cf article ci-dessus).





  Comparatif des prix des différentes énergies


Issu des chiffres du Ministère de la Transition Ecologique au 1er janvier 2019 (nous n'avons pas retrouvé les chiffres pour 2020 à l'heure où nous écrivons), ce graphique est riche d'enseignements.

Le coût du kWh ne prend pas en compte l'installation du système de chauffage et n'est bien sûr qu'une moyenne des consommations généralement utilisé pour produire du chauffage. Quoi qu'il en soit, on ne peut que constater l'écart important entre l'électricité, le gaz propane ou le fuel et le Kwh produit par une pompe à chaleur.

Le différentiel entre le gaz naturel présent beaucoup plus en zone urbaine et la pompe à chaleur est moins représentatif mais en fonction de certaines situations l'investissement peut être intéressant en fonction du gain énergétique et donc des aides de l'Etat qui finance une partie de l'investissement (cf article ci-dessus).

Au niveau environnemental, le gain est lui considérable. Tout d'abord, moins on consomme d'énergie, moins on nuira à l'environnement. Et d'autre part, la pompe à chaleur utilise comme combustible l'air alors que le fuel, le gaz... sont issus du pétrole et tout le monde connaît les nuisances dues au rejet, mais également à la production de cette énergie fossile.





  Du nouveau sur l'entretien des modes de chauffage.


Paru au cœur de l’été, le décret N° 2020-912 du 28 juillet 2020 qui impose l'inspection et l'entretien des chaudières, des systèmes de chauffages et des systèmes de climatisation n'a pas fait grand bruit. Comme c'est le cas pour de nombreux systèmes de chauffage comme les chaudières gaz, fuel.., cet entretien s'applique à toutes les installations de pompes à chaleur, climatisation ou chauffage réversible à partir d'une puissance de 4kW exceptés les ballons d'eau chaude thermodynamiques.

Ce décret ne vient que renforcer l'obligation d'un contrôle annuel obligatoire pour bénéficier des garanties constructeur et va obliger de nombreux installateurs à mettre en place une structure et à former des techniciens de maintenance. Cet entretien annuel vous permet également de bénéficier de notre exclusivité “La Garantie 10 ans pièces et main d'œuvre” (conditions disponibles sur notre site web)

Cet entretien va porter sur la performance de votre pompe à chaleur, le compresseur, l'étanchéité, l'état des connexions électriques, l'état de propretés des filtres... Cet entretien annuel est primordial pour garantir le bon fonctionnement de votre installation. Il permet d'éviter les risques de casse, de surconsommation et garantit une bonne performance énergétique.

Depuis plusieurs années, Thermo Conseils assure avec une structure dédiée l'entretien et le contrôle de ses équipements installés, mais également les équipements de nombreuses marques (Mitsubishi, Daikin, Toshiba, Atlantic, LG, Airwell, Technibel, Ciat...).

Pour plus de détails, rendez-vous sur notre site web, thermo-conseils.com, page “Entretien / Réparation”.




Pour une étude, un devis gratuit, un conseil personnalisé,
un renseignement

ou en savoir plus sur nos différents services d'entretien, dépannage
ou notre garantie 10 ans pièces et main d'œuvre :


THERMO Conseils - ZA de Chatenay, 16 Rue des Internautes 37210 Rochecorbon.
Tél. 02 47 53 07 38 ou contact@thermo-conseils.fr
ou www.thermo-conseils.com

Suivez nos actualités sur :

Conception, rédaction, diffusion : https://cep-socotic.com